La reproduction du gecko léopard

Vous aussi vous voulez vous lancer dans la merveilleuse aventure et avoir plein de bébés geckos? Super!

Voici tous mes conseils pour que ça se passe bien pour vous et vos geckos.

La génétique d'abord !

Avant toute chose, il vous faut connaître la mutation génétique complète de vos reproducteurs, et en priorité leur souche d’albinisme, Tremper, Bell ou Rainwater.

En AUCUN CAS on ne doit croiser ces 3 souches entre elles

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à vous renseigner sur la génétique du gecko léopard auprès d’éleveurs passionnés
(beaucoup sont sur ce groupe et seront ravis de vous renseigner).

On ne peut pas connaître la génétique complète d’un gecko juste à son apparence.

Afin connaître celle de vos geckos, demandez-la à votre éleveur ou vendeur, avant la vente si possible.

➡️ Pour en savoir plus, je vous invite à visiter ce site qui répertorie une grande partie des mutations génétiques :

Pour que tout se passe bien....

Pour se reproduire, la femelle doit au minimum peser 60g et avoir 2 ans révolus. Le mâle peut se reproduire dès ses 18 mois.

La saison de reproduction débute en Février/Mars.

Pensez-bien que vous devrez prévoir un incubateur, des racks d’élevages chauffés pour les futurs petits, la nourriture de taille et de quantité suffisante pour leur bonne croissance…

Préparez-vous à l’avance, élever/reproduire des animaux ne s’improvise pas!

⚠ Pensez bien qu'une seule femelle peut pondre jusqu'à 20 œufs la même année, il faut donc prévoir les installations adéquates pour incuber les œufs et pour élever les petits, les nourrir etc. ⚠

L'accouplement

Il ne faut mettre la femelle et le mâle en contact, que lorsque la femelle est en période d’ovulation (cercles rouges visibles sous le ventre).

la reproduction du gecko léopard

Les laisser 24H ensemble est possible, mais le mieux est de surveiller que la rencontre se passe bien. La femelle pouvant repousser parfois violemment le mâle.
Si ça se passe mal, les séparer immédiatement.

Si la femelle accepte le mâle, elle va se laisser faire. Le mâle va alors la saisir par le cou, parfois violemment, et se placer sur son dos.

Après l’accouplement, ils vont chacun faire leur toilette intime. 

Attention à ce que le mâle rentre correctement ses hémipénis dans son cloaque.

Une fois l’accouplement réussi, il vous faudra patienter entre 15 jours et 1 mois avant d’avoir une première ponte.

Les pontes

Préparez une boîte de ponte avec substrat humide pour que la femelle y ponde ses œufs (5-10cm de perlite, tourbe ou vermiculite).
Je vous montre comment fabriquer une boîte de ponte :

Vous pouvez aussi utiliser une boîte de glace que vous trouez sur le couvercle et remplissez de substrat.

La femelle va stocker le sperme du mâle, et enchaîner plusieurs pontes de 2 œufs. Inutile donc de procéder à un nouvel accouplement. Si elle n’en pond qu’un seul, il faut la surveiller en cas de rétention.

La femelle va beaucoup se nourrir quelques semaines avant, et il faut absolument lui fournir du calcium régulièrement pour la bonne formation de ses œufs. 

Quelques jours avant la ponte, elle va cesser de se nourrir, et se mettre à gratter partout dans le terrarium. C’est signe que la ponte arrive bientôt.

Elle va pondre et recouvrir complètement ses œufs dans le substrat. Vous verrez qu’elle a pondu car elle aura les flancs bien moins gonflés. 

Récupérez les œufs délicatement en prenant soin de ne pas les retourner.

Après chaque ponte, il faut bien nourrir la femelle afin de lui redonner des forces (blattes dubias avec calcium et vitamines, ou rosés de souris).

90572456_3426303154063929_128074189599932416_n

Les œufs fécondés seront bien gonflés et avec des veines rouges en transparence. Les œufs jaunâtres et mous sont infertiles, inutile de les incuber.

L'incubation

Les œufs devront être incubés pour avoir de meilleures chances d’éclore.

Prendre une boîte avec couvercle et quelques trous d’aération.
Y mettre une bonne couche de perlite.
Humidifier jusqu’à ce qu’il y ait quelques millimètres d’eau au fond de la boîte.
Placer les œufs sur le substrat ou sur un support adapté type Geobox.

Fermer la boîte et la placer dans un incubateur.

Les petits sortiront entre 40 jours et 70 jours d’incubation selon la température.

Quelques exemples d’incubateur :
(Cliquez sur celui qui vous intéresse pour plus d’infos)

TEMPÉRATURE D’INCUBATION :

La température de votre incubation va jouer sur le sexe des futurs petits :

➡️ De 26 à 28°C : Plus de chances que ce soit des femelles.

➡️ De 29 à 31°C : 50/50

➡️ De 32 à 33°C : Plus de chances que ce soit des mâles.

Élever les petits

Les petits ont exactement les mêmes besoins que les adultes, à part qu’ils vont demander à manger tous les jours, avec des proies adaptées à leur taille.
Personnellement, je leur donne des blattes red runners en aliment principal.

Préférez élever les petits 1 par 1 dans des bacs aux dimensions adaptées à leur taille, dans les mêmes conditions de vie que les adultes :

– Une gamelle d’eau
– Une gamelle de calcium
– Une ou des cachettes
– Une boîte à mue
– Du sopalin en substrat
-Point chaud à 32 degrés

IMG_7994

Pour conclure

La reproduction du gecko léopard ne s’improvise pas, il faut vraiment préparer tout le matériel nécessaire, faire très attention à la génétique des ses reproducteurs, mais aussi prévoir de l’argent de côté au cas où vos adultes auraient besoin de soins vétérinaires.

J’espère que cet article vous aura aidé, je vous invite à regarder également ma vidéo sur le sujet si ça vous intéresse :

© 2020 INSTANT GECKO – Mentions légalesDisponibilitésContact